Résultat de recherche d'images pour "SCREEN BEANS"LE MARCHÉ HEBDOMADAIRE DU VENDREDI MATIN

 C’est chaque vendredi à l’aube que divers producteurs venus des hameaux voisins s’installent sur la place de l’église de Bujaleuf, pour proposer un large choix de produits  locaux de qualité, frais et gourmands

(fruits et légumes, fromages, oeufs, volaille, boucherie charcuterie, conserves de canard, fleurs et plants, ...)

Un moment convivial et animé qui rythme chaleureusement

la vie de notre village

http://www.tourisme-limousin.net/photos/189/189000878_4.jpg 

Afficher l'image d'origine  Afficher l'image d'origine

 

          La FOIRE a lieu le dernier lundi de chaque mois, place de l'église.
Cette tradition remonte à l’Ancien Régime où ses douze foires ont été accordées à la paroisse par le Parlement de Paris. L’affluence, très importante au XIXe siècle, rend nécessaire une stricte réglementation du stationnement des charrettes et voitures à cheval. Le « placier » fournit bancs et planches aux marchands, et perçoit les droits de place. L’animation est assurée par des « faiseurs de tours, saltimbanques, chanteurs publics, musiciens ambulants », et les cabarets font le plein de clientèle.
Le foirail aux animaux se trouvait au centre du bourg ; en raison de l’espace trop limité, il fut transféré en 1846 aux Planaux, à côté du cimetière, sur un terrain proposé par le vicomte Marc de Bony. La bascule publique entre en service en 1897, les barres d’attache des animaux sont posées en 1911, et le quai d’embarquement du bétail construit en 1923. Depuis les années soixante-dix, la vente du bétail à l’étable a entraîné le déclin puis la disparition du marché aux bestiaux. (Photo : la belle époque des foires ; collection J. L. Dutreix).